Vous pouvez également visiter nos pages avec des images, sur les promenades et a la voile.

La baie de Kekova est un des plus beaux endroits de la cote sud de la Turquie. De nombreux vestiges des anciennes civilisations locales sont encore visibles. Mais c’est aussi un endroit parfait pour nager, plonger ou pratiquer des sports nautiques. Le meilleur endroit pour partir à la découverte de cette baie est Uçagiz.

Vous pouvez aller à Uçagiz en bus ou en voiture. La bifurcation pour Uçagiz se trouve à dix kilomètres de Kas sur la route principale qui arrive de Demre (Kale). Uçagiz est un petit village de pêcheurs de 400 habitants.
Vous pourrez passer la nuit chez Onur qui fait à la fois pension et restaurant. Le village s’organise le long d’une rue où se trouvent des marchands de souvenirs, de tapis, de bijoux, etc… Vous verrez les ruines d’une forteresse antique et des escaliers creusés dans la roche qui s’enfoncent dans la mer. Les maisons du village sont très anciennes, et pour la plupart n’ont pas bougé depuis la période lycienne. Vous apercevrez aussi des tombes lyciennes. Quelques unes sont uniques, notamment celle qui comporte une sculpture gravée sur la façade. A coté de Uçagiz se trouve le village de Kaleköy (l’antique Simena).

Environnement

Belle environnement de Kekova

Le sommet de la colline de Kaleköy est couronné par une belle forteresse du moyen âge, très bien conservée. A l’intérieur de la forteresse vous verrez les reste d’un petit théâtre lycien creusé à vif dans la roche. De la forteresse vous jouissez d’une magnifique vue panoramique sur les environs. A l’extérieur de la forteresse se trouve une nécropole antique et les ruines d’un temple. L’atmosphère dans ces deux villages est très chaleureuse. Si vous n’êtes jamais venus, vous devez aussi visiter la Cité engloutie. C’est une cité antique qui se trouve sur l’île de Kekova et qui a coulé dans la mer.

Vous passerez dessus en bateau, au ralenti, pour voir ces marches d’escaliers qui s’enfoncent dans l’eau et les restes de murailles sous l’eau. Quelques centaines de mètres plus loin, vous pouvez visiter la plage de Tersane,  » le chantier naval  » en turc. Vous pourrez nager dans ses incroyables eaux bleues turquoise au milieu des ruines. Sur la plage elle même se trouvent les ruines d’une église byzantine et de quelques maisons.

A une demie heure de navigation depuis Uçagiz, vous avez les ruines d’Aperlae, une antique cité lycienne. Une bonne partie des murs de la ville sont encore debout ainsi que des portes, une église et une chapelle. Les restes du port gisent aujourd’hui sous l’eau ; en plongeant dans les eaux turquoises d’Aperlae vous pourrez voir les quais et des restes de bâtiments.

Sunken City

Sunken City, click to enlarge

Kekova, cliquez pour agrandir

Kekova, cliquez pour agrandir

Une autre belle crique est celle de Burç, elle aussi à une demie heure de navigation de Uçagiz. Les couleurs de l’eau sont à couper le souffle. L’eau est plus fraîche et plus claire qu’ailleurs à cause des infiltrations d’eau de source. La crique est surplombée par un petit château qui lui a donné son nom. Non loin de Burç se trouve la Grotte bleue dans laquelle vous pouvez entrer en bateau : elle fait une vingtaine de mètres de largeur et possède une petite plage.

De la Grotte bleue, vous pouvez aller faire un tour dans la baie de Gökkaya. C’est un très bel endroit pour nager ou pratiquer des sports nautiques. Et si vous aimez danser, vous pouvez passer la soirée dans une de ses discothèques. Mais vous ne pouvez y accéder qu’en bateau ! ! ! Les deux villes d’importance autour de Uçagiz sont Kas (environ 30 km), et Demre (environ 20 km).

Tomb, cliquez pour agrandir

Tomb, cliquez pour agrandir

Kas est une des plus charmantes villes de la cote lycienne. La ville a conservé son atmosphère originale de village de pêcheurs. Mais d’un autre coté, vous pouvez profiter de la ville et de ses nombreux restaurants, bars et boutiques. Kas dispose aussi d’une marina. Vous pouvez y pratiquer toutes sortes de sports nautiques, et nous vous conseillons surtout la pongée. Au milieu de la ville vous avez une très belle tombe lycienne.

Demre c’est l’antique Myra, où prêchait Saint Nicolas. Les ruines de la basilique qui datent du XI° siècle sont très importantes. Mais la cité de Myra est aussi réputée pour sa nécropole creusée à flanc de montagne. Juste à coté de la nécropole se trouve un joli théâtre de l’époque romaine, très bien conservé.